Le projet

La compagnie Chantier public s’est investie dans un projet recherche-action subventionné par l’Agence Régionale de la Santé. Il s’agissait de mettre en place 9 sessions de 8 ateliers auprès d’un public de patients obèses dans 6 sites parmi lesquels : C.S.O. secteur adultes et secteur enfants, Centre Hospitalier d’Avignon, Réseau Marseille-Diabète, S.S.R. Val Pré Vert de Mimet et S.S.R. Le Méditerranée.  Aujourd’hui, la compagnie intervient au sein du programme Equilibre de la Clinique Saint Christophe et à la maison médicale de Carpentras.

Le contenu

L’espace de la séance est un lieu « hors-temps », où le jugement trop hâtif de soi-même ou des autres est proscrit.

C’est un lieu où tout est recevable,  où le patient peut se détacher de la peur du ridicule, du moment qu’il s’engage entièrement dans ce qu’il propose.

Il s’agit de faire sentir au patient qu’il n’y a pas d’« erreurs » au théâtre.

L’atelier permet de rencontrer l’autre dans un cadre protégé et agréable.

La notion de groupe est fondamentale dans ce travail. C’est le point de départ de toute tentative théâtrale et c’est un point primordial de notre approche artistique à l’hôpital. Le groupe est un lieu de partage, où on apprend autant à faire entendre sa voix devant les autres qu’à écouter, et on découvre les différents points de vue de la relation théâtrale ( jouer et être spectateur).

J’ai surmonté ma timidité. 

Olivier

 Je me suis surprise. Je ne pensais pas être capable de m’exprimer devant les autres. 

Régine

Je ne pensais pas avoir une telle émotion en venant ici. J’ai vécu une vraie rencontre avec des personnes. 

Marie

 Il s’est vraiment passé quelque chose. Avant  je croisais les gens sans les connaître. Ici, j’ai eu l’impression de vraiment rencontrer les personnes de l’atelier. 

Thérèse

C’est comme un monde à part. On est soi-même tout en étant quelqu’un d’autre.

Virginie