Réferente artistique

Nathalie Dutour, responsable artistique, metteuse en scène et dramaturge

Après son DEUST théâtre, elle s’oriente vers une licence mise en scène et formation. Elle monte Marcia Hesse de Fabrice Melquiot, sous le regard de Danielle Bré. Elle intègre le Conservatoire d’Avignon en 2009. Elle joue dans le Malentendu de Camus et le Malade Imaginaire, dans une mise en scène de Vincent Siano et direction d’Yvo Mentens. Elle obtient un master de Mise en scène et dramaturgie sous la direction d’Olivier Saccomano.

Elle fait ses premiers pas d’assistanat à la mise en scène au théâtre de Lenche avec Ivan Romeuf. Elle effectue un stage avec François Cervantès et la Cie l’Entreprise.

En 2014, elle cofonde la Cie Chantier Public aux côtés de Cynthia Jung rejointe par Alice-Maia Lefebvre. Elle se confronte aux écritures contemporaines. Elle met en scène et assure la direction d’acteurs de Jouer le je, à partir de l’adaptation du roman Les Autres d’A. Ferney, dans un dispositif immersif du spectateur dont elle assure la dramaturgie aux côtés de Cynthia Jung . Elle monte ensuite Comment on freine ? de Violaine Schwartz, en tournée nationale depuis 2018. Elle assure la direction d’acteurs du spectacle Peau d’Ame actuellement en tournée en métropole et bientôt dans les territoires ultra-marins. Elle assure la co-dramaturgie, la mise en scène et direction d’acteurs des Séparables de Fabrice Melquiot.

Elle travaille également à la direction d’acteurs pour un spectacle très jeune public pour Felix Diffusion. Elle développe en parallèle des expériences de co-réalisations d’un court documentaire ainsi que plusieurs films dans les hôpitaux.

Elle porte une attention particulière à faire monter sur scène les publics éloignés du théâtre et les amateurs : centres sociaux, hôpitaux, MPT, écoles…

Elle est aujourd’hui metteuse en scène et responsable artistique de la Cie Chantier Public.

Référente production et diffusion

Céline Boudet, responsable adjointe en charge de la production, de la diffusion et du développement

Attirée par les milieux culturels et associatifs, Céline s’implique dès son plus jeune âge en tant que membre du bureau dans les structures dans lesquelles elle apprend la danse et l’expression corporelle.

Titulaire d’un Master 2 en Sociologie et Développement Local, elle débute sa carrière professionnelle dans la culture au sein de collectivités en tant que Chargée d’évaluation, de médiation et de coordination d’événements culturels.

A partir de 2011, elle intègre pour la première fois des compagnies professionnelles sur des missions de diffusion, de communication et de responsable des publics : Les Ateliers Desmaé de Kilina Crémona (69), Songes (26) ainsi que le Festival Vice & Versa, tous axant leur recherche sur la déficience sensorielle.

En 2012, elle s’installe sur Montpellier et devient chargée de diffusion pour plusieurs compagnies : Air de rien de Corentin Coko, Macassar Théâtre, El Triciclo, Le Chien au Croisement, Chaotik Théâtre.

Elle y ouvre son champ de compétences à la production, la recherche de financements et se voit accorder la confiance des compagnies sur le plan artistique en tant que regard extérieur et chorégraphe. Elle intervient également à la mission pour d’autres compagnies afin de leur transmettre ses conseils et ses compétences en diffusion.

Fin 2017 et 2018, son chemin croise celui de deux compagnies : Chantier Public (théâtre contemporain) et Sauf le dimanche (danse contemporaine hors scène). Un véritable coup de cœur naît et une symbiose se met en place dans le travail d’équipe. Depuis, Céline, trouve son épanouissement en défendant corps et âme leurs projets.

Référente administratif

Anne Berron, administratrice de production

Avec l’envie de travailler dans le secteur culturel et associatif, elle se forme en obtenant un Master 2 en management de projets culturels. Après quelques expériences autour de la littérature (Festival Marathon des mots à Toulouse, Éditions Ankama à Roubaix…), elle s’oriente vers le spectacle vivant. Petit à petit, elle se spécialise dans ces tâches qui contribuent dans l’ombre à faire vivre les créations : l’administration.

En 2014 et pendant 6 ans, elle travaille pour l’association Musique, Conte, Etc., qui développe des actions de production et de diffusion de spectacles vivants à Marseille. Elle s’occupe de l’administration des trois pôles : une compagnie musicale, une salle de spectacle, et un bureau d’accompagnement administratif au service d’artistes et de compagnies partenaires.

En 2015, elle rejoint l’équipe de l’association Tirsis (Marseille/Paris), spécialisée dans l’enregistrement, la sonorisation et la post-production pour l’audiovisuel. Elle prend en charge l’administration générale.

En 2020, elle s’ouvre au théâtre grâce à sa rencontre avec la Compagnie Chantier Public (Avignon/Montpellier).

Référent technique

Jean-Charles Vautrin, créateur lumière, régisseur et responsable technique

Jean-Charles se forme à l’éclairage au TRAC de Beaumes de Venise.

Il est créateur lumière et régisseur depuis 2008.

Il est régisseur général du TRAC et est en charge de nombreuses créations lumière sur des mises en scène de Vincent Siano. Dans sa double position de créateur lumière et régisseur qui accompagne l’ensemble des spectacles en tournée souvent dans des lieux non dédiés, il acquiert une exigence, une adaptabilité et une expérience de terrain.

En 2017, il intègre la Cie Chantier Public pour la création lumière de Comment on freine ? de Violaine Schwartz mis en scène par Nathalie Dutour, spectacle qu’il accompagne en tournée nationale depuis 2018.

Il est également régisseur lumière de Assoiffés de Wajdi Mouawad,

avec la compagnie Le Bruit de la Rouille, coup de cœur de la presse du festival Avignon Off.

Il reprend la création lumière du spectacle Peau d’Âme de la Cie Chantier Public dont il assure également la régie en tournée.

Il est en charge de la création lumière des Séparables de Fabrice Melquiot.

Il est aujourd’hui créateur lumière pour l’ensemble des spectacles de la Cie Chantier Public dont il est également le référent technique.

Présidente

Sylvie Tresmontant, présidente